Tag Archives: jeux vidéo

Article « La pratique excessive des jeux vidéo, un mode d’expression pour l’adolescent » (Revue « Cahiers de la puéricultrice », mai 2017)

Gamers-Assembly-2017-adolescents-jeux-video-minecraft

Résumé

Employer le terme de pratique excessive plutôt que celui d’addiction est plus approprié pour parler d’un adolescent qui passe trop de temps devant son écran, sur des jeux en ligne.
Jouer est un moyen de s’exprimer que peut trouver le jeune durant cette période de bouleversements qu’il traverse.
Des conseils existent pour que l’adolescent et sa famille puissent se comprendre, éviter les conflits sur ce sujet, et permettre d’identifier d’éventuelles autres problématiques.

Article publié dans la Revue « Cahiers de la puéricultrice » (Elsevier Masson, n°307, vol. 54, p. 26-27 – mai 2017).

Gamers Assembly 2017 : Espace « Familles 3.0 », Conférences « Jouer, Créer, Partager » & Les Offs

Cette année, la 18ème édition de la Gamers Assembly (15 au 17 avril 2017, Poitiers) accueillait pour la seconde fois l’espace « Familles 3.0 », ce projet éducatif et culturel me tenant tant à cœur, initié pour la Gamers Assembly 2016.

En lien avec les conférences et « les Offs », les activités proposées sur l’espace « Familles 3.0 »  se déroulaient sur le thème « Jouer, créer, partager ».

 

Jouer, créer, partager

Partant de l’envie de proposer des jeux vidéo adaptés à tous les âges et tous les contextes et de montrer d’autres facettes « sérieuses » des objets vidéoludiques, si souvent méconnues, l’espace « Famille 3.0 » invite toutes les générations à jouer, créer et partager en famille.

Pokémon Go, pourquoi tant de haine ? – Tribune pour Libération (25/08/16)

Des chasseurs de Pokémon sous la tour Eiffel. Photo Boris Allin. Hans Lucas pour libération

« Pokémon Go, pourquoi tant de haine ? » – Tribune initialement publiée par liberation.fr le 25/08/16

 

Non, les jeux vidéo ne rendent pas « addict ». Non, les jeux vidéo ne rendent pas violents. Non, les jeux vidéo n’isolent pas leurs utilisateurs. Les clichés relayés, à chaque nouvelle sortie d’un jeu ou au détour de faits divers, ont la dent dure.

Les jeux vidéo sont des révélateurs de ce que nous sommes et des reflets de notre société. Ils viennent montrer à l’extérieur ce qu’il se passe à l’intérieur. Que dire de Pokémon Go qui a fait depuis un mois l’objet de tous les commentaires et traitements possibles ?

Sortie en France de Pokémon Go : journal de bord d’une intense journée collaborative au Champ de Mars (24/07/2016, Paris)

PokemonGo au Champ de Mars, pour sa sortie en France, le 24/0/2016. Crédit photo : Vanessa Lalo

Pour la sortie officielle du jeu Pokémon Go en France, le dimanche 24 juillet 2016, un impressionnant rassemblement de joueurs s’est organisé au Champ de Mars.
Journal de bord d’une formidable expérience collaborative.

Arrivée sur place en début d’après-midi, des centaines de joueurs étaient déjà présents. Me repérant sur la carte, je me dirige vers les nombreux leurres collaboratifs (ces objets attirant les Pokémon vers un endroit donné, visibles par tous les joueurs, durant 30 minutes).

Sans surprise, à part les touristes, beaucoup de monde était en chasse au trésor. Faciles à repérer, les joueurs se déplacent en groupe, téléphones en main, à la recherche des précieux Pokémon.

Mission parlementaire Esport, compétitions de jeux vidéo

Sur la période de janvier à mars, j’ai été sollicitée pour participer aux réflexions relatives à la Mission parlementaire Esport, concernant le développement de compétitions de jeux vidéo.

Tout débute par la lettre de mission envoyée par Manuel Valls le 18 janvier 2016 aux 2 parlementaires, Jérôme Durain (Sénateur de Saône-et-Loire) et Rudy Salles (Député des Alpes-Maritimes) :